Accueil » Comment traiter l’insuffisance rénale chez le chien ?

Comment traiter l’insuffisance rénale chez le chien ?

par Sophie
255 vues
Attirer l'attention des visiteurs

À l’instar de leurs maîtres, les animaux de compagnie ne sont pas épargnés par les ennuis de santé. Chez nos amis à 4 pattes, l’une des maladies les plus craintes, bien que relativement courante, est l’insuffisance rénale. Les symptômes de cette affection varient selon la cause sous-jacente.

Cependant, une consultation vétérinaire est nécessaire pour établir un diagnostic définitif. Si vous soupçonnez votre chien d’être atteint d’insuffisance rénale, voici tout ce qu’il y a à savoir la concernant, notamment comment la soigner.

L’insuffisance rénale chez le chien : de quoi s’agit-il ?

L’insuffisance rénale canine est un trouble de la santé qui traduit une anomalie dans le fonctionnement des reins d’un chien. Lorsque ce dernier en est atteint, son système organique ne parvient plus à éliminer efficacement les toxines et autres déchets métaboliques s’accumulent dans son sang. Il faut savoir que les reins constituent l’un des principaux agents de détoxification de l’organisme. Ils interviennent également dans la régulation de nombreuses fonctions dans le corps comme la pression artérielle ou osmotique, l’équilibre acido-basique (homéostasie du pH), etc. C’est pour cela qu’il est important d’en prendre soin, et la croquette hypoallergenique chien, contenant des protéines à forte valeur biologique, peut grandement aider.

Pour en revenir à l’insuffisance rénale, notez qu’il en existe deux types. D’un côté, il y a la forme aiguë et de l’autre, celle chronique. Dans le cas d’une IRA (premier type évoqué), la fonction rénale chute de façon soudaine, peu importe l’âge du sujet.

L’anomalie reste cependant réversible si la cause est identifiée à temps et le traitement adéquat, mis en place rapidement. Pour ce qui est du dysfonctionnement chronique des reins ou IRC, l’organe de filtration lâche de manière progressive jusqu’à cesser totalement de remplir son rôle. Dans ce dernier cas, il est généralement impossible de rétablir la fonction rénale et les plus concernés sont les chiens ayant plus de 10 ans.

Quelles sont les causes des troubles rénaux chez le chien ?

L’insuffisance rénale, qu’elle soit aiguë ou chronique, peut avoir diverses origines. Si votre animal de compagnie en souffre, il est possible que ce soit à cause d’un empoisonnement au mercure, à l’antigel ou d’une intoxication médicamenteuse. Une mauvaise circulation sanguine peut aussi l’expliquer.

Certaines pathologies infectieuses comme la piroplasmose, la leishmaniose ou encore la leptospirose peuvent également provoquer un trouble rénal. Il en est de même pour la pyélonéphrite canine, connue étant une inflammation des reins causée par une infection urinaire.

Dans le cas particulier de l’insuffisance rénale chronique, le vieillissement du chien est souvent en cause. En effet, avec l’avancement de l’âge, les cellules rénales s’affaiblissent et ne parviennent plus à jouer efficacement leur rôle. Dès lors, le mal s’installe de manière insidieuse.

Il existe toutefois des circonstances exceptionnelles où l’IRC peut toucher un chien adulte ou encore plus jeune. C’est le cas lorsque le sujet naît avec une malformation congénitale ou quand de multiples récidives du syndrome provoquent des séquelles au niveau des reins.

Comment savoir de quelle forme d’insuffisance rénale souffre son chien ?

Les symptômes de l’IR, notamment lorsque votre compagnon est atteint de la forme aiguë, sont nombreux et assez remarquables. En effet, l’animal commence à maigrir, il vomit beaucoup (sans que ce soit forcément lié à la nourriture) et fait de la diarrhée, parfois sanglante. Il présente des signes de fatigue extrême, refuse de s’alimenter et produit généralement peu d’urine. Dans bien des cas, l’animal n’en émet plus du tout et on parle d’anurie, ou ses émissions se raréfient (oligurie). Il n’est pas rare non plus de voir le malade développer des problèmes respiratoires.

Les sujets atteints d’une IR chronique, quant à eux, sont souvent déshydratés et tendent à réclamer constamment de l’eau, ce qui les fait uriner beaucoup. La perte d’appétit est également manifeste ici et s’accompagne d’un amaigrissement progressif. Outre sa mauvaise haleine et les crises d’urée, le chien peut commencer par faire de l’hypertension artérielle secondaire, laquelle va induire des problèmes cardiaques. Notez que les causes citées plus haut peuvent occasionner d’autres symptômes.

L’insuffisance rénale : quel traitement envisagé ?

Comme vous pouvez le voir, les différents symptômes évoqués restent peu spécifiques à l’affection, ce qui peut rendre difficile un diagnostic à la maison. C’est pour cela qu’il est souvent recommandé d’aller voir un vétérinaire qui effectuera un bilan sanguin. Cet examen sert principalement à mesurer le taux de créatinine et d’urée dans le sang de votre chien. Il s’agit là du seul moyen fiable pour déterminer si oui ou non ce dernier a une insuffisance rénale.

Si la maladie est confirmée, le traitement va consister, dans le cas d’une IRA, à rétablir la fonction rénale et la production d’urines. Pour cela, l’animal sera placé sous perfusions, afin d’éliminer les déchets organiques ayant envahi son système sanguin. En fonction de la cause derrière le syndrome, une hospitalisation d’une durée plus ou moins longue sera nécessaire pendant cette phase. La prise de médicaments pour soulager les troubles digestifs (diarrhées et vomissements), les problèmes respiratoires, cardiaques et autres symptômes viendra compléter le traitement d’attaque.

Si l’animal présente un trop-plein de liquide, le vétérinaire pourra prescrire des diurétiques qui favorisent l’évacuation.

Une fois à la maison, son régime alimentaire devra être modifié pour soulager un tant soit peu ses reins. À cet effet, une alimentation pauvre en protéines et en phosphore conviendra mieux. Les animaux atteints d’IRC devront, pour leur part, en plus de la nutrition adaptée, suivre un traitement médicamenteux à vie.

Facebook Comments

Vous pouvez également aimer

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies