Accueil » Quel est le rôle d’un samouraï ?

Quel est le rôle d’un samouraï ?

par Aina
283 vues
samouraï

Auparavant le samouraï était un guerrier issu des plus grandes castes japonaises. Ce nom s’est petit à petit démocratisé dans le pays pour devenir une véritable classe guerrière au pouvoir vers le 12ème siècle. Ainsi, les samouraïs regroupaient de nombreux soldats ayant pour code éthique la voie du guerrier ou encore le Bushido. Il était possible de reconnaître le samouraï par son armure, mais aussi son sabre japonais. Découvrons donc le véritable rôle du samouraï dans la société nippone.

L’appellation « samouraï »

Tout guerrier japonais pouvant se définir comme samouraï devait respecter certaines conditions. En effet, ce guerrier devait avant tout servir le daimyö qui était le seigneur local tout au long de la période Edo.

Dans le but de progresser afin de devenir un bon combattant, le guerrier japonais devait rejoindre la cour impériale. A ce stade, il était ainsi en mesure de recevoir des entraînements intensifs pour renforcer ses compétences en tant que guerrier.

Le code du Bushido

Comme nous l’avions dit plus haut, le guerrier japonais devait respecter un code éthique qui est le Bushido. Ce code englobait sept principales vertus, à savoir, la bravoure, le courage, l’intégrité, la compassion, la gentillesse, la politesse, l’honnêteté, le sens de l’honneur et la loyauté.

Pour servir correctement le seigneur local, les samouraïs devaient soutenir l’autorité du shogun. Tout au long du règne de cette période Edo, les samouraïs ont donc géré le gouvernement local tant au niveau de l’administration qu’en matière de conquêtes. Ce n’est seulement qu’en 1868, que le système féodal a été aboli.

Le rôle des femmes samouraïs

Bien que les samouraïs correspondent généralement aux hommes, les femmes n’étaient donc pas considérées comme telles. Cependant, la plupart d’entre elles ont appris le maniement des sabres japonais et ont donc participé à de nombreuses batailles tout au long des quêtes effectués par les guerriers japonais. Ces femmes étaient appelées « onna-bugeisha ».

Le guerrier Ronin

Le guerrier Ronin fait partie des catégories de guerriers samouraïs. C’est un guerrier n’ayant aucun maître et ce pour plusieurs raisons. Il peut devenir ronin car il a été rejeté par son maître ou parce que son maître est décédé. Au fil du temps, les ronins étaient considérés comme des guerriers rebelles ou vagabonds.

Comment devenir samouraï ?

Pour devenir un guerrier japonais de cette caste, il était important de à ce que tous les jeunes garçons suivent une éducation spécifique. Tout d’abord, il devra intégrer une école d’art martial pour pouvoir apprendre à maîtriser et donc à dissimuler ses émotions et se focaliser sur l’entraînement. De ce fait, les jeunes devront savoir comment manier les armes blanches mais aussi les sabres. Ils étaient aussi prédisposés à apprendre les arts guerriers, la lutte, l’équitation, le tir à l’arc et les techniques liées à la maîtrise de soi.

Mis à part l’art martial, le jeune guerrier devra également stimuler son esprit à travers l’apprentissage de la calligraphie, mais aussi l’éducation religieuse. Il s’agit donc là d’un processus qui nécessite beaucoup de courage afin de sculpter un esprit de combattant.

Facebook Comments

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies